Une vaccination n’est recommandée que si son bénéfice, en termes de morbidité et de mortalité, dépasse largement le risque d’effets indésirables.
Office fédéral de la santé publique (OFSP)